Accueil / Ko Phangan, l’archipel d’ Ang thong et retour à Bangkok…
Ko Phangan, l’archipel d’ Ang thong et retour à Bangkok…

Ko Phangan, l’archipel d’ Ang thong et retour à Bangkok…

You can read this post in : English

De retour à Bangkok après une semaine de « vacances » en l’agréable compagnie de Karine, Christelle et Sabrina, sur l’île de Ko Phangan et le parc d’Ang thong, magnifique archipel de chapelets d’îles vert fluo sur nappage turquoise intense, un goût de Paradis, comme disait la pub!

Pour apprécier au mieux la magie de ces iles, il faut  s’éloigner le plus possible des long tail boats, qui pétaradent toute la journée, depuis très tôt le matin. Mission difficile sur Ko Phangan, envahie par les touristes ces dernières années, sans compter les full-moon parties, les demi full moon parties et maintenant les 1/4  full moon parties!

Une petite ballade nocturne m’a quand même permit d’enregistrer quelques oiseaux et insectes, mais hélas toujours perturbé par un moteur nautique.

On commence avec une ambiance nocturne « classique », grillons, sauterelles et oiseaux:

Dans la matinée, c’est le tour de cet oiseau, Le Coucou koël  (Eudynamys scolopaceus) , qui est également fréquent dans les milieux urbains, il a la particularité d’émettre un son court  et de  monter progressivement  en fréquence :

Sur Ko Ang thong, on retrouve les moteurs de bateau, surtout en fin de matinée jusqu’à environ 16h, pic de d’activité touristique; en fin de journée, c’est le désert! On peut louer un vaste  bungalow, à condition de réserver et payer à l’avance, merci Karine! L’endroit est sublime, un sentier rocheux grimpe jusqu’au point de vue qui embrasse tout l’archipel, on est seul au monde. Le bord de mer est souvent visité par  le Semnopithèque obscur (Trachypithecus obscurus), singe de la famille des Langurs, magnifique livrée noire et blanche, ils viennent ici grappiller les petites figues, le cri de l’animal est très particulier et peut surprendre:

Le son émis par le grand Tokay Gecko, reptile possédant des ventouses sous les pattes, et grimpant sur les murs des habitations, est également surprenant, surtout en pleine nuit:

Le chant des cigales, dans la canopée, est très intense, une espèce émet un son particulièrement strident, on se croirait dans une scierie:

Une autre espèce, également stridente, moins aiguë, avec des variations d’intensité:

J’ai également une prise de son d’une durée de 3h30, comprenant  l’ambiance nocturne et le réveil des oiseaux, on entend également la mer en fond, en voici un extrait de 11 minutes, dans la matinée:

Ces souvenirs Robinson-Crusoesques, sont vite effacés par la chaleur étouffante qui règne à présent dans la reine capitale, l’été approche à grand pas…
Étouffé, ok, mais serein; toujours pas observé le moindre signe d’énervement depuis maintenant 21 jours, pas une scène de violence, même pas un prémice, rien… Mes amies Thaï, Muay et Sita, toujours présentes, nous étions heureux de nous revoir. Petite séance photo avec Sita, sous une chaleur accablante, dans l’enceinte du Wat Arun, le « temple of dawn », dressant son imposante silhouette en fin de journée, au bord de la rivière grouillante de transports nautiques, un vrai délice de se déplacer dans cette ville par bateau, ça glisse et ça se croise dans tous les sens, beaucoup de pollution, mais que de vie!
J’écris ces quelques lignes en attendant l’avion pour Chiang Rai, ville d’extrême nord, où je dois rencontrer Bum, une femme vétérinaire et son ex patron, qui me demandent de filmer et d’enregistrer des fermiers en colère…
Voici quelques images des deux iles, ainsi que des extraits de ma séance avec Sita.

view (3820)

7 commentaires

  1. on s’y croirait, génial ces prises de son !

  2. Cool!! ça rappelle de bons souvenirs tout ça!!!

  3. Bonjour ou vs avez dormis a ko ang tonk c’est quoi le nom du bungalows svp merci

  4. On croit rêver devant tant de beauté quelle belle faune et nature… on aimerait y enlever tous les touristes !

  5. On croit rêver devant tant de beauté quelle belle faune et nature… on aimerait y enlever tous les touristes ! Superbes photos également

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Ko Phangan, l’archipel d’ Ang thong et retour à Bangkok…

par Stéphane Bidouze time to read: 4 min
7