Accueil / Les trains grandes lignes de Thaïlande
Les trains grandes lignes de Thaïlande

Les trains grandes lignes de Thaïlande

You can read this post in : English

En Thaïlande, le train est un des transports en commun les moins chers du pays  avec le bus public,  on peut ainsi le parcourir de toute sa longueur, lentement et sans stress, mais pas en largeur ni en travers, comme l’explique Frédéric dans les commentaires de cet article.
Nous avons pris deux trains grandes lignes, depuis Ayutthaya, pour rejoindre Uttaradit, c’était en « première classe », le second était une classe économique entre Uttaradit et Chiang Mai.
Ces trains ne roulent pas vite, une moyenne de 50km/h, parfois plus si les conditions météo le permettent. Le premier train n’a pas eu vraiment de retard, en revanche, le second voyage a duré très longtemps, je ne peux me souvenir de la durée exacte, le train s’est arrêté deux heures, dans une gare paumée en pleine campagne, un petit village. Les passagers aiment se lover sur les sièges, en écoutant de la musique et en mangeant pendant presque toute la durée du parcours, les petits plats ou fruits achetés aux vendeurs ambulants qui ne cessent de passer. Un groupe a ouvert un durian dans notre wagon, ce n’est normalement pas très toléré, vu l’odeur puissante et désagréable du fruit, mais ici, presque tout est permis et personne ne semble se soucier de quoi que ce soit.

Voici un petit montage filmé à la Gopro hero 3 black, dans les deux trains, la différence entre la première classe et l’économique est assez marquée! Hé hé!

Comme vous l’avez remarqué dans la vidéo, au bout de quelques heures, les wagons ressemblent un petit peu à un terminal d’aéroport de nuit, tout le monde est vautré dans sa position préférée, parfois les pieds en l’air, n’importe quelle orientation est adoptée pour piquer l’inévitable roupillon, pendant que la machine ne cesse de s’arrêter, augmentant une moyenne, qui a dû friser les 30km/h, en étant optimiste! Nous sommes arrivés à Chiang Mai en fin d’après midi, après avoir procédé à un changement de locomotive, indispensable!!!

view (920)

4 commentaires

  1. Bonjour,

    En Thaïlande ,le moyen de transport le moins cher est le bus, pas le train;
    de plus on ne peut pas vraiment écrire qu’ on peut parcourir ce pays en long ( oui ) en large ( non ) et en travers ( toujours non ) ;

    Ah! ah! Le durian a certes une odeur puissante mais elle est loin d’ être désagréable; de plus c’est , tiens :  » mon droit d’ ainesse pour un plat de durian  » , tellement c’est délicieux .
    il y a pire ; suffit de suivre un camion transportant de la sève d’hévéa transformée en grosses boules blanchâtres . La, on a vraiment l’impression de suivre un « rot-ki » , ces petits camions bleus qui passent dans les villages pour faire la vidange des fosses septiques .

    De bien belles photos; merci .

    • Bonjour Frédéric, oui c’est vrai, votre remarque est judicieuse, pour la largeur et le travers, il faut prendre des bus, je vais de ce pas modifier, au niveau des tarifs, cela varie beaucoup entre les trains et les bus, c’est tantôt l’un tantôt l’autre le moins cher, à l’heure actuelle, il est certain que les bus publics sont les moins chers. En ce qui concerne le Durian, c’est subjectif, les Thaïs qui étaient dans le train tiraient quand même la tronche quand la mama a ouvert le fruit, il était tout de même bien mature et c’est cette odeur ammoniaquée qui est la plus difficile à tolérer, même si le fruit à la base possède une odeur fleurie.
      Et pour la sève d’hévéa, oui c’est terrible, y compris dans les plantations lorsque les tapis de caoutchouc sèchent sur les cordes.
      Merci pour votre commentaire

      • Bonjour,
        Ce que vous pourriez écrire, par contre, c’est que le train est bien plus sur que le bus;
        pas une seule journée sans que le matin aux infos sur les chaines publiques thaï on voit un bus parti au ravin sur la ligne de Chiang Mai ( exemple ) ou coince sous un pont , ou parti au fosse , du cote de Phuket par ex,
        Le train déraille parfois, mais c’est a une vitesse tellement lente qu’il y a en général aucun blesse .
        J’écris en Thaïlande avec un clavier qwerty, je n’ai donc pas les accents de notre belle langue; et le correcteur orthographique ne corrige pas tout .
        Concernant le durian, votre remarque était juste;
        il est théoriquement interdit d’en transporter avec soi dans un véhicule de transport en commun .
        Et pour revenir aux trains, suite a l’agression qui s’est produite il y a quelques mois , la vente d’ alcool est interdite au wagon restaurant;
        mais ça n’empêchera malheureusement pas les vendeurs ambulants d’en proposer sous le manteau .

        • Hé oui, c’est l’énorme problème du bus dans tous les pays en voie de développement au monde, je crois que c’est encore pire au Népal ou les bus passent parfois sur des pontons en bois de juste la largeur du véhicule, je suis devenu vert à ce moment là. Le pire en Thaïlande, je crois que ce sont les mini vans conduits pas des dingues à toute allure, j’évite le plus possible, surtout de nuit.

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Les trains grandes lignes de Thaïlande

par Stéphane Bidouze time to read: 2 min
4