Accueil / La baie de Phang Nga et le village flottant de Koh Panyi
La baie de Phang Nga et le village flottant de Koh Panyi

La baie de Phang Nga et le village flottant de Koh Panyi

Après l’archipel des Bacuits des Philippines, une envie dévorante me pousse à prendre un billet d’avion Bangkok-Phuket pour voguer dans la baie de Phang Nga (prononcer Pang), la baie d’Along Thaïlandaise, histoire d’être en réelle overdose de formations karstiques, de mer et d’horizons idylliques recouvrant des fonds marins misérables.
La première étape est l’ile de Koh Yao Noi, située dans la baie, bien sûr! Un bateau, genre vieux rafiot, mais rapide, part régulièrement du petit port de Bangrong, la traversée n’est pas bien longue, à l’arrivée sur l’ile on a le choix de rester planté afin d’attendre que rien ne se passe ou bien partir en quête d’hôtels, ou de bungalows sympas avec vue sur la baie comme au Tabeak View Point.
Le temps de s’installer, de lutter contre la chaleur, qui bien que modérée en saison sèche, pousse vers la douche et à la farniente sur les chaises longues disposées sur la grande terrasse en bambou., et il est déjà 17h, le crépuscule progresse, les derniers rayons de soleil apportent un petit contraste à ce paysage maritime noyé dans les brumes de chaleur,  le point de vue est tout de même unique:
phang-nga-baie-thailande-tabeak-viewpoint
Il est facile de réserver un bateau pour le lendemain matin, directement aux bungalows, deux jeunes Allemands ont accepté de partager l’excursion avec nous, nous voilà 4 dans l’embarcation en bois, qui n’est pas loin de frôler les normes européennes de sécurité.

bateau-phang nga-baie-interieur

 

La baie de Phang Nga

Et c’est parti pour une journée de navigation, de snorkeling, de visites de petites iles et de plages presque sauvages, en se rapprochant parfois des imposantes formations calcaires abruptes couvertes ici des couleurs hivernales de la saison sèche, la végétation est bien différente de El Nido et des Bacuits, la mangrove est omniprésente et apporte ses forêts flottantes autour des falaises, et la faune qui va avec.

Les couleurs et les textures minérales sont d’une grande diversité, des gardiens séjournent dans une grotte afin de préserver les nids d’hirondelles de la collecte illégale, c’est un met très appréciés des Chinois, qui peut se vendre un très bon prix.

Au niveau Snorkeling, l’eau est trouble, les coraux sont morts, un spectacle auquel je suis habitué, j’ai tout de même été surpris de croiser cette belle gorgone rouge à 3m de profondeur.
gorgone-rouge-thailande
On reviendra sur les iles plus tard, maintenant il nous faut regagner la ville de Phang Nga, au nord ouest de la baie, de là on peut organiser une nuit dans le village flottant de Koh Panyi. Pour se rendre à Phang Nga, il suffit de prendre un bateau tôt le matin sur l’île de Koh Yao Noi, la traversée dure plus d’une heure, c’est superbe, on passe au milieu des mangroves et devant le village flottant au pied de son énorme falaise.

La ville de Phang Nga n’a rien de spécial, excepté que les habitants sont accueillants et que l’on s’y sent très bien. Autour de la gare routière, quelques agences proposent des packages pour passer une nuit dans le village flottant de Koh Panyi suivie d’une expédition dans la baie de Phang Nga.

Le village flottant de Koh Panyi

Et c’est parti pour le village flottant de Koh Panyi, on reprend la route maritime dans l’autre sens, mais on arrive dans le village par la face ouest, cette fois-ci, ce qui permet de bien apercevoir la mosquée, hé oui ce village entièrement construit sur pilotis est habité par une communauté Musulmane depuis des siècles!

koh-panyi-mosquee

Niveau hébergement, nous avons droit à une construction rose-pourpre, la nourriture est orienté plus européenne que réellement Thaï, mais cela reste de bonne qualité.
La structure interne du village est exiguë, l’ambiance est très calme, on traverse un très long marché, déjà fermé à cette heure, c’est le crépuscule, l’appel à la prière s’engouffre dans les ruelles et  ondule sur la mer d’huile:

Le village a sa propre école, son terrain de foot ainsi que d’autres terrains de sports collectifs, tous flottants, les enfants barbotent dans l’eau pendant que les lueurs du couchant finissent de souligner au loin les formations karstiques qui semblent maintenant appartenir à un autre monde, le temps s’arrête à ce moment là.

Retour dans la baie de Phang Nga, James Bond Island

Le lendemain matin, le village de bois est toujours debout, le temps de sauter dans un bateau longue queue et nous voilà au milieu de la baie de Phang Nga, dans la superbe mangrove, la vidéo ne comporte pas de son à cause du vent et je ne vais pas coller une musique pour 20 secondes! Patientez pendant le pré-chargement de la vidéo.

Navigation dans la mangrove de la baie de Phang Nga

 

Le bateau s’arrête au niveau d’un immense radeau proposant des locations de kayaks, à cet endroit le tourisme est dense, je passe mon tour, 30 minutes plus tard nous faisons route vers la célèbre James Bond island, Khao Phing Kan, filmée dans un des plus mauvais James Bond de l’histoire « The man with the golden gun », l’endroit est également très visité, bien sûr, mais quel endroit!

Khao-Phing-Kan-james-bond-island

Nous parcourons maintenant l’archipel de la baie, les falaises contiennent de nombreuses grottes, nous pénétrons l’une d’entre elles à proximité de l’ile de Ko Hong, à l’autre extrémité, des fenêtres naturelles surplombent la mer.

Les couleurs hivernales sont parfois très vives, il est difficile de les photographier sous le soleil de plomb accompagné de ses brumes.

La baie de Phang Nga reste une des destinations incontournables de la Thaïlande, il est facile d’éviter le tourisme de masse dans la plupart des lieux, excepté la James Bond island, très prisée par les Russes, mais la formation géologique mérite le bain de foule. L’ile de Ko Yao Noi est un bon lieu d’ancrage, nous n’avons hélas pas eu le temps de la parcourir, la vie y semble paisible et il n’y a pas foule. Je ne peux comparer objectivement Phang Nga à El Nido, les deux possèdent un charme particulier, El Nido est plus souvent grandiose au niveau des falaises tandis que Phang Nga est bien plus riche en flore et faune, notamment grâce à la mangrove qui a été préservée, les deux sont à éviter pour le snorkeling. Phang Nga est plus calme question tourisme qu’el Nido, peut être parce que les points de départ des excursions ne sont pas concentrées sur un seul village.

 

view (12081)

9 commentaires

  1. Tres bon reportage
    que de similitudes avec le Vietnam !!! Merci pour ce rêve.

  2. Bonjour, nous pensons faire un stop sur le VIllage Flottant pour y dormir et d’après votre Blog, je pense qu’on fait bien !!! Les photos sont magnifiques! Avez-vous une adresse d’hôtel ou maison d’hôtes ? Nous partons en Thailande fin janvier-début février 2015 ! est-il nécessaire d’après vous de réserver ?
    Merci pour ce très beau site ! Pascaline

    • Bonjour, il ne semble pas y avoir beaucoup d’hôtels dans le village, vous aurez un hébergement inclus en réservant le bateau dans une des agences de la gare routière de Phang Nga. Merci pour vos appréciations et excellent voyage !

  3. Trop hâte de découvrir tous ces merveilleux paysages§ Nous partons le 2 mars prochain et vos photos ne font qu’accentuer notre impatience

  4. Pouvez vous me dire comment accéder au village flotant ?? Si j arrive au port et je demande a un pécheur de me conduire laba ou puis je dormir?? J ivais dans 10jrs je veux pas être avec les touristes. Et le lendemain pour aller faire le tour des îles c possible de passer par un villageois ou faut quand même prendre les speed boats ou gros bateau??j ai envi de voir de l insolite lol. Merci d’avance pour votre réponse .

    • Bonjour Sam.
      pour accéder aux villages flottant, si vous lisez bien l’article, j’indique qu’il faut réserver à la gare routière de Phang Nga, dans une agence.
      Oui, il est possible de s’entretenir avec un pêcheur et de convenir d’une excursion nautique, et même de dormir à bord, vous voulez de l’aventure et éviter le tourisme de masse, à vous de bien jouer, les habitants sont très conciliants dans cette région. Bonne route.

Laisser un commentaire

Scroll To Top

La baie de Phang Nga et le village flottant de Koh Panyi

par Stéphane Bidouze time to read: 8 min
9