Accueil / Pang Mapha I : le village Ban Nong Tong
Pang Mapha I : le village Ban Nong Tong

Pang Mapha I : le village Ban Nong Tong

You can read this post in : English

En route pour Pang Mapha, également appelé Soppong, un village situé entre le célèbre Pai et Mae Hong son, à 6h de bus de Chiang Mai, la route comprend des centaines de virages en boucle et monte sévèrement, le pauvre vieux bus crache tout son diesel et peine à dépasser les 30 km/h. Dans mes oreilles, la musique du film Hana-Bi, de Takeshi Kitano, composé par le génial Joe Hisaishi, accompagne les long râles du moteur et amplifie l’adhérence du véhicule sur l’asphalte, les vitres baissées laissent entrer les plus exquises fragrances de la forêt tropicale, fraichement exacerbées par les orages nocturnes.
L’arrivée à Pang Mapha est un délice, une guesthouse près de la rivière nous aspire, composée de petits bungalows en bois au bord d’une piscine ainsi que de magnifiques chambres plus luxueuses. Depuis la guesthouse, un pont suspendu permet d’accéder à un sentier dans la forêt, un parcours d’une heure, agrémenté de nombreuses espèces d’araignées, nous bouclons le tour juste avant l’arrivée de l’orage.
Le lendemain matin, levé à 6h pour vadrouiller dans le village de Ban Nong Tong, habité par une tribu Lisu, c’est la période de récolte des Haricots rouges, le tri et le nettoyage est effectué simplement et astucieusement: on verse les haricots devant un puissant ventilateur, les débris, bien plus léger, s’envolent! Une autre technique est le passage sur une grille à l’aide d’un chiffon plaqué par les deux mains.

view (1051)

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Pang Mapha I : le village Ban Nong Tong

par Stéphane Bidouze time to read: 2 min
0