Accueil / Ko Tarutao, L’ile-déale
Ko Tarutao, L’ile-déale

Ko Tarutao, L’ile-déale

You can read this post in : English

Au départ du port de Satun pour Ko Tarutao, une grande ile de 26 km de long, un parc national dans la mer…
J’ai raté le dernier bateau et prends finalement un billet pour Ko Lipe, petite ile voisine incluse dans le même parc national.
Ko Lipe était fréquentée par des babas crétins depuis une dizaine d’année, les touristes traditionnels sont venus encore plus dégrader l’ambiance et c’est à présent des  » lanceurs de feux d’artifices à pas d’heure » qui remporte la palme de la méprise du lieu. Cet endroit qui n’était rien d’autre qu’une pure merveille, il y a peu d’années, progresse rapidement vers une destinée « ko Phi Phienne », une walking street avec des commerces inutiles, de la sono à gogo, bref… ce que l’on peut appeler un massacre en règle, pour satisfaire une poignée de colons-trop-cons et gagner un peu d’argent sur le dos de la beauté naturelle. Comment expliquer une telle magouille dans un site protégé???? Dommage car le petit village à l’est est adorable, la vie Thaï reflète encore le bonheur dans les modestes cabanes en bois, au pied des ficus géants.
Bref, j’y suis arrivé en fin de journée et reparti le lendemain matin pour Ko Tarutao, et là  , c’était bien différent,  l’opposé question infrastructure, seuls quelques gardes planqués et diplômés en ultra fainéantise habitent les trois points d’accommodations, situés sur la partie ouest de l’ile. Bungalows vitrés, on peut planter une tente n’importe où, mais gare aux macaques coquins et voleurs qui sont ici en bandes, de vrais voyous, j’avais oublié mon karcher…
Cette ile n’est pas un gout de paradis , mais le paradis pour les amoureux de la nature tropicale, les rangers ne sont pas très compétents, mais leur compagnie est agréable, le soir, autour d’une bière, pendant que de gros Bernard l’Hermite aux pattes violacées vadrouillent au pied des tables et que les cochons sauvages retournent la terre au loin.
Deux belles journées sans aucun nuage, avec tentative de traçage vers des cascades, mais vraiment trop chargé au niveau matériel, j’exagère quand même! Et puis j’en ai marre des rivières avec des gros cailloux qui mènent à des cascades insignifiantes. Je me casse.

view (1258)

Un commentaire

  1. Koh Tarutao… nous y sommes passés en famille en 2014 (lors d’un voyage consacré aux petites îles peu touristiques de la côté ouest avec nos deux petites filles) et nous avons vraiment aimé. La tranquillité, les varans, les singes, la grotte des crocodiles accessible en kayak (plus de croco de mer rassurez vous, mais une quantité incroyable de chauve souris), et aussi les fameux cochons et les gros bernards l’hermite. Un petit coin de paradis à découvrir…

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Ko Tarutao, L’ile-déale

par Stéphane Bidouze time to read: 3 min
1