Accueil / Bangkok: le 15 Janvier avec les manifestants
Bangkok: le 15 Janvier avec les manifestants

Bangkok: le 15 Janvier avec les manifestants

Il est temps de quitter les Philippines et de revenir en Thaïlande , à Bangkok ce 14 Janvier, c’est un climat sec et doux qui accueille les voyageurs, l’idéal pour parcourir la capitale sans transpirer, c’est exceptionnel!
Dans la matinée du 15, devant ma guesthouse située à Thong lo, juste au pied du BTS (métro aérien), les manifestants anti gouvernement du parti « People’s Democratic Reform Committee » (PDRC) et leur leader Suthep Thaugsuban, vont défiler pendant quelques heures. La situation ne s’est pas améliorée depuis le mois de novembre, les anti Thaksin et Yunglick veulent à présent renverser le pouvoir et mettre en place un « conseil du peuple » non élu, dénonçant un système électoral corrompu. Des élections anticipées sont prévues le week-end du 25 janvier, mais le sud du pays ne compte pas participer dans ces conditions. Le 13 janvier, une journée « Bangkok shutdown »  était programmée, de façon à paralyser la ville par le blocage des principaux axes routiers.
Pour plus de détails sur ce conflit, je vous invite à lire l’article de novembre, écrit à mon arrivée: Les manifestations de Novembre contre le projet d’amnistie.

Je ne souhaite pas m’étendre dans les explications politiques, place au spectacle des manifestants, qui sont d’un pacifisme exemplaire, des visages, des sourires et des gestes d’un peuple qui se mobilise contre la corruption.

L’arrivée aux portes de la station Thong lo.

En vidéo:

La manif en live

Les manifestants affichent à la fois un dynamisme dans leurs expressions et paradoxalement une nonchalance dans le mouvement qui donnent envie de se  fondre dans la liesse.

Un manifestant muni d’un megaphone me demande de quel pays je viens et me remercie de participer et de photographier la démonstration.
porte-voix-megaphone-manifestant-bangkok

C’est au tour du leader Suthep d’apparaître,  sommairement protégé par des gardes du corps faisant une chaine de l’amitié d’une efficacité…comment dire?? Imparable ?

Les manifestants brandissent de nombreux slogans parlant de corruption ainsi qu’un « Restart Thailand », suite au « Bangkok Shutdown » de la veille.

Mais cet épisode n’est qu’un échantillon de l’activité bouillonnante de ces manifestations qui n’en finissent plus depuis déjà 3 mois. Des scènes permanentes sont installés à des points névralgiques de la capitale, bloquant ainsi le trafic routier de Bangkok, qui est déjà un des plus problématiques au monde. Des spectacles musicaux alternés par les interventions des leaders animent bruyamment ces esplanades pendant que des centaines de vendeurs proposent des T-shirt, des sifflets, des accessoires vestimentaires aux couleurs du drapeau Thaïlandais, des gadgets, toute une industrie s’est développée en un éclair, Asie oblige, de la nourriture est parfois distribuée gratuitement.
Allons faire un tour du côté de la station Asoke (prononcer Asso), à trois arrêt de Thong Lo.
Ici, c’est une douce effervescence humaine qui prend vie tous les soirs, dans une ambiance bon enfant, sous tendue par un vrai sentiment de révolte qui gronde quand on s’approche de la scène.

Les interventions scéniques sont relayées par des écrans sur la Sukhumvit road, ici Suthep:

Le discours de Suthep

Des grenades ayant explosé ces dernières semaines, projetées depuis les plates-formes du BTS et faisant des blessés, un dispositif de protection vient d’être mis en place, je vous laisse juger par vous-même de son efficacité.
grenade-bangkok-bombe-protection

A proximité, un des grand mall de Bangkok, le Terminal 21, tranche avec froideur l’atmosphère solidaire de la rue, une modernité pas très fréquentée ce soir là.

Du côté de Siam center et de Central World,  on tombe sur un autre point de manifestation permanent avec une autre scène, avec encore plus de vendeurs. Les manifestants venus d’autres provinces de Thaïlande dorment à même la route, et ce depuis déjà des semaines! Une simple cloche à fromage et une couverture suffisent…mais pour combien de temps encore?
manifestation-bangkok-tente-route

 

 

view (996)

2 commentaires

  1. C’est bien plus complique que cela;
    surtout avec aux commandes un Suthep plus corrompu que tous ceux qu’ il défie ..
    Suthep est le  » big Boss  » de la province de Surat Thani ;
    il a déjà été plusieurs fois condamne pour malversations ,achats de terrains en sous marin ;etc..
    c’est l’un des pires requins de Thaïlande et il s’érige en tant que chef de la lutte anti corruption;
    c’est comme si les USA avaient donne un blanc seing a Al Capone pour combattre le crime organise .

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Bangkok: le 15 Janvier avec les manifestants

par Stéphane Bidouze time to read: 5 min
2