Accueil / Loy Krathong à Chiang Mai
Loy Krathong à Chiang Mai

Loy Krathong à Chiang Mai

You can read this post in : English

12ème pleine lune annuelle, c’est le moment de célébrer Loy Krathong, une fête puisant ses origines dans l’Hindouisme, au bord du Gange, en l’honneur de  Brahma, Shiva et Vishnou et Ganga, la déesse de l’eau, qui a été importée et modifiée au 13ème siècle en Thaïlande, dans le royaume de Sukkothai, pour célébrer Bouddha.
Actuellement, tout le pays y participe, à Chiang Mai, cela revêt un aspect à la fois plus touristique, mais également plus grandiose et excessif, des milliers de gens, Thaïs et Farangs achètent leur Krathong pour le libérer dans la rivière Ping, qui traverse la ville. Le Krathong était autrefois une embarcation taillée dans un tronc de bananier dans lequel on plaçait des bougies, à présent c’est une composition confectionnée à partir de feuilles de bananiers pliées et de fleurs, trois bâtons d’encens et une bougie. Libérer son Krathong est aussi un symbole de bonne fortune future et de purification. A cette occasion, les participants se coupent les ongles et les cheveux. Pour la déesse de l’eau, des lanternes de feux sont également libérées dans le ciel de la ville.
Une grande procession, incluant des chars, des costumes traditionnels et anciens, des musiciens, percussionnistes, commence depuis le Tha Pae Gate, à l’est de la ville, et parcours la grande rue jusqu’à la rivière Ping. Au bord de la rivière, des milliers de Thaïs libèrent leur Krathong depuis des petits pontons en bois ou directement depuis la berge. Des enfants, baignant dans l’eau, se chargent d’aider les Krathong bloqués dans les recoins sans courant, certains en profite pour récupérer les pièces, qui sont parfois déposées, afin de provoquer la bonne fortune.
Voici un maigre extrait du festival, difficile de Filmer et de prendre des photos en même temps:


Le reste du séjour, j’ai visité Chiang Dao, un  village avec sa grotte et son très vieux temple, en compagnie de Charlotte, Dani et du docteur Bum qui nous y a conduit (et qui venait de chopper la rougeole).
La ferme aux insectes de Mae Rim est très décevante, l’expo est de mauvaise qualité et les papillons, dans le jardin, ne sont pas en bon état …
Pep était également présente le samedi soir, revenant juste de déposer ses touristes dans leurs hôtels respectifs, nous nous sommes laissé engloutir par le marché de nuit du samedi soir et de sa délicieuse cuisine. J’ai également rencontré François, un Photographe de presse, contacté sur le forum de chasseur d’images, il est maintenant à la retraite et s’est installé ici.
Les vidéos et prises de sons seront rajoutés plus tard à mon retour en France.

view (1030)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Loy Krathong à Chiang Mai

par Stéphane Bidouze time to read: 3 min
1