Accueil / Le parc national de Kaeng Krachan
Le parc national de Kaeng Krachan

Le parc national de Kaeng Krachan

You can read this post in : English

Des milliers, des dizaines de milliers de papillons, toutes espèces confondues, virevoltes sous le soleil de plomb et se rassemblent en grande densité sur les flaques d’eau ou les excréments de mammifères, jamais je n’aurai imaginé voir autant de papillons dans mes rêves les plus fous, je dirai même plus: je ne pensais pas que ce phénomène existait avec autant de participants! Passer à proximité d’un rassemblement, soulève une tornade explosant en une immense sphère qui vient englober tout l’espace disponible autour de soi sur des dizaines de mètres, il faut le voir pour le croire, le phénomène ne rend pas en photo, filmé c’est un peu mieux…

Butterflies in Kaeng Krachan national park at Springtime

La nuit, ce sont les fourmis volantes, et des milliers de moucherons qui prennent le relais, sans oublier les guêpes et abeilles qui semblent ne jamais dormir dans ce pays. L’ouverture de la toile de tente ne doit pas dépasser dix secondes sous peine de dormir à plus de cent.
Je ne verrai pas le tigre, ni les éléphants sauvages, ni tarzan, mes amis rangers ne parlent pas anglais et les conversations sont plutôt gestuelles. J’aurai quand même testé l’herbe miraculeuse: me lavant les mains dans la rivière, j’ai la bonne idée de les frotter avec de belles feuilles d’un arbre: près de 24h de douleur dans toutes les articulations des mains, des picotements genre ortie, l’affaire du siècle!
Arrivé au deuxième camp, en altitude, la vue est magnifique sur la forêt et sa brume matinale, les chants des gibbons se font échos dans toutes les directions. Beaucoup d’oiseaux, difficile à photographier, j’ai quand même deux spécimens colorés! J’étais dans le cœur de la Thaïlande, sa forêt tropicale, avec son intense et incessante activité.

view (1613)

2 commentaires

  1. Absolument superbe !!! Je n’ai jamais eut l’occasion d’aller plus loin que le Lac… tes clichés me donnent vraiment envie d’y retourner !!! Bravo pour l’ensemble de ton blog !!!

    • Merci Mike, oui, si tu as l’occasion, fonce, les vues et l’atmosphère, depuis le second camp, en altitude, sont sublimes. Je peux également te fournir les coordonnées de Chok, qui est un guide plus que passionné et passionnant.Cet article n’est pas complet, j’y ajouterai prochainement des vidéos et quelques prises de sons, comme pour ko phangan/Ko Angthong. En espérant te rencontrer lors de mon prochain séjour!

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Le parc national de Kaeng Krachan

par Stéphane Bidouze time to read: 2 min
2