Accueil / Les vastes plages de Khanom
Les vastes plages de Khanom

Les vastes plages de Khanom

Où trouver des plages tranquilles en Thaïlande pendant la saison des pluies (mai-octobre)??? Le golf de Thaïlande est très prisé pendant cette période car il est assez protégé de la mousson, Ko Samui  est une grande ile plutôt destinée au tourisme de masse, mais en face, sur le continent, existe un lieu quasiment désert qui offre de longues plages de sable blanc et des villages paisibles, c’est Khanom et ses plages, non loin de Surat Thani et de Nakhon si Thammarat.

Départ de Ko Kut

Nous sommes partis la veille de Ko Kut (ou ko Kood), île proche de la frontière Cambodgienne, voisine de la grande Ko Chang , nous étions très bien à Ko Kut, dans une superbe guesthouse près d’une mangrove, tenue par un Thai plus que sympathique, un vrai trésor rapidement englouti par une forte mousson 48h non stop.

Le niveau de l’eau commençait à sérieusement monter et les inondations gagnaient toute la région…le pied pour les crapauds et les escargots!

Crapaud à Ko Kut

Et voici le chant du Crapaud « Boite à vache » , enfin, je l’ai nommé comme cela, écoutez pourquoi:

Khanom: le désert en bord de mer

Un trajet vers les provinces à l’abri de la mousson s’imposait, ce fut successivement un bateau retour vers le continent, un bus direction Bangkok qui nous a laissé à la grande station de Mochit où Muay nous attendait. Il était déjà tard, environ 21h et les bus en partance vers le sud sont rares à Mochit qui est située au nord de la ville, dans ces pays il ne faut jamais désespérer, on trouve toujours une solution de dernière minute, un mini bus conduit par un chauffeur sans permis nous a transporté toute la nuit et déposé à l’aube à Surat Thani, de là nous avons pris un dernier bus pour Khanom, petite ville sèche et ensoleillée située au bord du golfe de Thaïlande, presque en face de Ko Samui.
Sur les plages, personne, juste des tables en béton au CC bar/restaurant:

Personnellement je m’ennuie après 10 minutes sur une plage, et quand l’eau n’est pas cristalline et qu’il n’y a pas de coraux et de poissons à observer…je cherche un tour en bateau avec snorkeling, un restaurant tenu par un charmant couple Thailandais, à Khanom, propose cela, rendez-vous pris pour le lendemain matin.
Le gars est super, il parle très bien Anglais et nous apprend plein de choses sur la vie marine et les environs, le bateau part du port de Khanom et se dirige vers Ko Samui en s’arrêtant à proximité de petites iles, l’eau est trouble, les coraux sont  morts, comme partout, je rencontre une belle petite raie.

Blue ray
Voici quelques photos de la journée depuis le départ  matinal:

On peut louer une voiture pour explorer les petites forêts de la région, on est très loin de la densité des parc nationaux, cependant quelques mares naturelles et petites cascades permettent à des insectes de vivre dans le luxe permanent, comme cette mante-girafe  Euchomenella sp. ou le papillon Vindula erota presque incontournable dans tous le pays:

La côte nord de la région, proche du village de Thong Nian,  dévoile de nouvelles plages désertes bordée de cocotiers et de rochers de granit rappelant par moment la Bretagne.

La côte devient plus sinueuse et découvre des modestes villages de pêcheurs plongeant dans une baie entourée de palétuviers à l’infini,  on croise un drôle de chien qui semble porter un manteau de fourrure d’un autre chien et des personnages énigmatiques perdus dans d’immenses constructions précaires, tout en bois, dans la pure tradition, nous sommes à nouveau dans la Thaïlande profonde, pauvre et généreuse.

Une dernière virée au port de Khanom clôturera ce petit séjour, les derniers rayons avant le crépuscule feront reluire la peau de cette grenouille sur le pont qui surplombe les constructions côtières enfouies dans la mangrove, tandis que les bateaux Birmans (Myanmar) mouillent dans le port avec leur équipage éternellement à bord, n’ayant pas l’autorisation de fouler le sol Thaïlandais. Autour du port, le petit marché nocturne diffuse ses fumées de poissons et de calamars grillés qui occultent peu à peu l’ardeur nocturne des villageois.

Khanom est un lieu idéal  pour bénéficier de vastes plages sans tourisme de masse, l’endroit n’est pas paradisiaque, loin de là, mais Ko Samui non plus, à choisir les deux, il est préférable de rester sur le continent pour profiter de tarifs plus bas et d’une vie Thai plus traditionnelle et plus accueillante (moins blasée), des bungalows sont facilement disponibles au bord des plages.

view (2211)

5 commentaires

  1. C’est toujours un grand plaisir de découvrir le regard d’un amoureux du voyage, doublé d’un photographe hors pair, au cœur des réalités quotidiennes.

  2. Ok pour Khanom, bel endroit pas encore trop connu, mais le CCbar est certainement le bar le moins sympa de la côte, que des touristes et très business comme accueil…il y a d’autres bars plus sympas à quelques pas…

  3. bonjour, très bel article. Actuellement à Khanom j’aimerais connaître le nom du restaurant pour le snorkeling 🙂

    • Bonjour Anne-Laure, hélas je ne me rappelle pas du tout ni du nom du restaurant, ni de la famille, mais j’ai une solution très simple : il suffit de montrer ma photo du guide (grisonnant habillé en bleu) à n’importe quel bar ou restaurant, par exemple le CC bar et on vous indiquera tout ! Facile!
      Profitez bien.

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Les vastes plages de Khanom

par Stéphane Bidouze time to read: 6 min
5