Accueil / Les plages de Ao Nang, Railay et Phra Nang
Les plages de Ao Nang, Railay et Phra Nang

Les plages de Ao Nang, Railay et Phra Nang

Je quitte Ko lanta pour rejoindre les célèbres plages de Ao Nang, dans la province de Krabi, parmi les plus belles du monde, je sais que ma destination est familiale et certainement très bondée en haute saison, la beauté légendaire du lieu ne laisse aucun choix : il faut s’y rendre.
En attendant le départ tôt le matin, le capitaine du bateau amarré à Ko Lanta, me permet avec un large sourire, de photographier les moteurs de l’engin.

Ao Nang

C’est parti, sur la route le bateau déposera une partie de sa cargaison de touristes blancs, bronzés ou rouges sur d’autres iles qui séparent Ko Lanta de Krabi.
J’avais réservé un hôtel à Ao Nang, la Jinda guesthouse, bien située près de la rue principale, tous ses restaurants et salons de massage, la plage n’est pas loin non plus, mais ce n’est pas celle d’ Ao Nang qui est intéressante, trop construite et banale, bien qu’immense.
Le seul moyen d’atteindre les plages de Railway et de Phra nang, à l’est, c’est de prendre un navette longtail boat (Ruea Hang Yao), c’est 100 bahts l’aller et 150 A/R.

Railay Ouest

Je descends à Railay beach Ouest, la plage est vaste, les falaises karstiques entourent avec prestance cette beauté, loin d’être déserte, mais tellement séduisante!

Railay Est

Des sentiers entre les hôtels permettent de traverser la presqu’ile et de se retrouver sur la face ouest, bien différente, de vieux palétuviers ouvrent la vue sur la baie.

Les falaises de cette baie sont très abruptes, je remarque un groupe perché au sommet, dans la forêt, le point de vue doit être sympa de là haut, mais comment l’atteindre?

A l’ouest de la baie, un autre chemin permet de relier la superbe plage de Phra Nang, il est bordé de voutes rocheuses d’où les stalactites déploient leur pluie minérale intemporelle.

Le point de vue « secret »

Au beau milieu de ce sentier, sur la gauche, un écriteau discret indique la direction d’un point de vue, c’est donc par là qu’il sont passés les touristes aperçus en haut de la falaise!  Des cordes permettent d’entamer la montée sur des roches lisses recouvertes d’argile, à éviter les jours de pluie, c’est raide sur toute la montée, heureusement les cordes sont présentes jusqu’au bout. Arrivé dans la forêt, on a le choix entre deux chemins : la vue ou le lagon secret, je choisis la vue en premier. A l’arrivée c’est un superbe panorama sur la baie de Railay ouest et est!

Je prends à présent le sentier qui mène au lagon secret, je croise un Hollandais qui m’annonce qu’il est asséché, pas lui, mais le lagon, c’est marée basse et saison sèche.
Le paysage est fantastique, des ficus et des palmiers arborent ce mini canyon qui se termine sur une descente bien trop raide pour moi, surtout avec le sac photo. Je n’irai pas jusqu’au lagon secret asséché. Cet endroit est digne d’un film d’Indiana Jones.

Retour en bas, sur le chemin vers Phra Nang beach, le long de la palissade, en face des grottes, des macaques se prélassent toute la journée, récoltant tout ce qu’il est possible de manger ou de voler aux très nombreux touristes qui empruntent ce passage.

La baie et les grottes de Phra Nang

L’arrivée sur Phra Nang est majestueuse, les hautes falaises accueillent de nombreux amateurs d’escalade.

Sur la gauche, une étonnante grotte est un lieu de culte pour la Princesse Indienne Phra Nang, son mari pêcheur disparu en mer, elle vécu tout le restant de sa vie dans cette grotte attendant son retour. Aujourd’hui,  les pêcheurs et bateliers laissent des offrandes pour s’assurer d’un voyage en mer sans intempéries. Le plus étonnant est la forme de ses offrandes : ce sont des images phalliques, très réalistes pour la plupart, parfois fantaisistes, elles symbolisent Shiva, le Dieu Hindou, certaines sont énormes. La plupart des touristes respectent le lieu tandis que d’autres ne percutent pas sur son caractère sacré et intime.

Les grottes s’étendent plus à l’est et forment une griffe géante prête à déchirer le bord de mer, un bon spot pour découvrir la beauté de cette plage, la voici à marée basse et haute. Si le rocher d’observation était facilement accessible ce matin-là, la mer étant retirée, j’ai dû me motiver un bon moment dans l’après-midi avant de me décider à porter mon sac photo à bout de bras tendus, de l’eau jusqu’au cou, tout en marchant sous la grotte en faisant très attention à ne pas m’entraver et en évitant les touristes excités, a l’escalade sur le rocher j’ai retenu mon souffle pendant 30 secondes.

Marcher sur la plage avant le coucher de soleil est un pur régal, la plupart des touristes sont déjà rentrés à Ao Nang, d’autres boivent des bières dans les resorts… Une Thaïlandaise vend des petits plats et boissons dans son embarcation.
Maintenant…le soleil se couche et les derniers bateaux de pêche sont de retour, l’équipage va certainement passer remercier la Princesse Phra Nang pour cette expédition sans encombres, quand à moi je suis tout simplement reconnaissant à dame nature d’avoir bâti une architecture aussi sidérante. BRAVO.

view (11883)

5 commentaires

  1. Marguerin Maryvonn

    Merci Stéphane de partager ces très belles photos en faisant vivre vos découvertes grâce à vos textes :Baie et grotte de Phra Nang …merveilleux !

  2. Merci l’ami !
    Nous feuilletons régulièrement tes articles, au fil des Wifi de rencontre
    Bravo et à bientôt !

  3. C’est bien agréable de revoir cet endroit, je l’ai visité avec une brume épaisse et la vue et l’ambiance ne sont vraiment pas les mêmes sans le ciel bleu. Merci pour ces superbes photos !

  4. Merci pour ce récit et les autres. Nous partons dans une semaine pour un séjour entre Bangkok, Kanchanaburi, Ayuttaya puis descente jusqu’à Krabi en auto. Vos récits ne font qu’attiser notre curiosité et notre empressement à découvrir un peu ce magnifique pays!

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Les plages de Ao Nang, Railay et Phra Nang

par Stéphane Bidouze time to read: 7 min
5