Accueil / Angkor partie II: Deuxième jour
Angkor partie II: Deuxième jour

Angkor partie II: Deuxième jour

You can read this post in : English

Le deuxième jour, nous partons à 6h du mat avec Kao, qui sera désormais notre conducteur de Tuk-Tuk attitré.

Tout d’abord, voici la carte:

Nous commençons à nouveau par le Bayon (lire cet article), afin de profiter du nombre restreint de touristes à cette heure. Comme conseillé par nos hôtes, nous marchons dans la jungle entre les temples de Prah Palilay, Tep  Pranam, Preah Pithu  et North Khleang, c’est extraordinaire, on ne rencontre presque plus aucun touriste! Idem autour du Palais royal, excepté les terrasses aux éléphants et du roi Leper qui sont copieusement visitées.
L’ensemble est un enchantement, la nature environnante est une vraie jungle ponctuée de marécages, un serpent vert glisse sous les feuilles mortes et se réfugie dans le tronc d’un ficus, les temples sont encore habités!
L’après midi, Kao nous conduit à la porte ouest, là encore, très peu de monde, un sentier longe un petit lac, il nous mènera à une vendeuse de jus de sucre de canne, vraiment la bienvenue, la chaleur est suffocante!
Pour la porte des morts, située à l’est, Kao est obligé de nous abandonner et nous donne rendez vous de l’autre côté, son Tuk Tuk ne peut parcourir le chemin tortueux et défoncé. Cette porte est la plus impressionnante, les têtes qui trônent au dessus semblent nous observer dans toute la forêt, de plus, elle est désertée!
Suivant les conseils d’un touriste rencontré à la guesthouse, nous empruntons un petit chemin qui doit nous mener à la porte est, un kilomètre au nord. Ce chemin s’enfonce dans une jungle dense, orchestré par les cigales et les oiseaux, nous sommes les seuls humains ici.
La porte Est marque le retour à la « civilisation », mais l’endroit reste calme, des Buffles broutent au loin, dans les larges douves marécageuses. Nous retrouvons Kao et visitons tour à tour le Chau say Tevoda, l’incroyable Ta Phrom (j’en parlerai dans un autre billet) et le Bantey Kdei. Dans chacun de ses temples, nous sommes sollicités par des enfants, vendant des boissons et autres petits souvenirs, des enfants ayant les regards les plus attendrissants jamais rencontrés, mais je reviendrai sur la population un peu plus tard.
Au vu de la variété et de la richesse architecturale, j’invite les lecteurs à rechercher les renseignements historiques sur le net.
Les photos qui suivent comportent en dessous les noms des lieux cités, afin de mieux les repérer sur le plan.

view (1029)

Laisser un commentaire

Scroll To Top

Angkor partie II: Deuxième jour

par Stéphane Bidouze time to read: 3 min
0